logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/08/2007

Monastère de SAN JUAN de la PENA

Tout près de JACA, cherchez sous un imposant rocher le Vieux Monastère. témoin de la naissance du Royaume d'Aragon et du passage du Saint Graal.

Selon la tradition, San Lorenzo a amené de Rome le calice dans lequel le Christ a bu lors de la dernière Cène.

Légende :
Une d'elles raconte qu'un jour, un chevalier appelé Voto, venu de Zaragossa, chassait le cerf.
Accidentellement, Voto se précipita du haut de cet énorme rocher, alors il invoca Saint Jean-Baptiste, et par miracle, Voto et son cheval se posèrent sans incident. Il trouva un ermitage et un cadavre. Voto enterra le gisant et il repartit à Zaragossa, en quête de son frère Félix afin de le convaincre de vendre leurs biens et de se recueillir dans cette grotte qui devint un lieu de prière.



medium_DSCN2824.jpg


medium_DSCN2810.jpg


medium_DSCN2809.jpg


medium_DSCN2808.jpg


Après avoir passé la porte mozarabe
medium_DSCN2811.jpg


on accède au beau cloître romain du XIIe siècle, dans un coin entre le précipice et le rocher qui lui sert de toit

medium_DSCN2815.jpg


medium_DSCN2818.jpg


medium_DSCN2819.jpg


medium_DSCN2816.jpg


Au niveau supérieur se trouvent :

- Le panthéon royal où furent enterrés les rois d'Aragon et de Navarre durant cinq cents ans. La décoration actuelle est du XVIIe siècle


medium_DSCN2822.jpg


et l'église haute à une nef avec trois absides que le rocher abrite en partie :

medium_DSCN2813.jpg


medium_DSCN2814.jpg


Cet ensemble particulier vous confessera les dégâts qui se sont produits à cause des incendies et des gelées ; il y an a eu tellement qu'à la fin du XVIIe siècle, il a fallu construire le Nouveau Monastère à côté, sur une pairie plus ensoleillée, celle de San Indalecio.
Il a été construit avec des porches baroques et chargés


medium_DSCN2805.jpg

medium_DSCN2806.jpg


medium_DSCN2807.jpg


medium_DSCN2823.jpg

Commentaires

alors Chimène est-elle enterrée là, oui ou non?
Le mystère plane sur les rochers ombreux et les tombes troglodytes

Écrit par : framboisine | 17/08/2007

C'est peu de dire aimer, Elvire : je l'adore ; Ma passion s'oppose à mon ressentiment ; Dedans mon ennemi je trouve mon amant ; Et je sens qu'en dépit de toute ma colère, Rodrigue dans mon coeur combat encore mon père. Il l'attaque, il le presse, il cède, il se défend, etc...., etc......

je ne sais si Chimène y est enterrée ????

Par contre ce fut un site qui accueillaient de nombreux pélerins du chemin de St-Jacques de Compostelle

Écrit par : Danielle | 17/08/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique